Il existe, dans le créneau des voitures sous-compactes, un choix fort intéressant pour les consommateurs. Les produits de qualité ne manquent pas, qu’on parle de la Kia Rio et de sa cousine, la Hyundai Accent, en passant par la Versa Note de Nissan. Cependant, le meilleur choix du segment, à bien des égards, il se trouve du côté de Honda avec la Fit ?

Pourquoi ? Voici quelques raisons qui font de cette voiture un incontournable dans son groupe.

L’espace intérieur

La Fit a beau être une petite voiture, elle donne tout sauf cette impression de l’intérieur. D’abord, celui qui prend place derrière le volant profite d’un espace généreux, tant pour les jambes que pour la tête. Puis, en matière de rangement, les espaces sont nombreux pour accommoder tous les objets que l’on transporte au quotidien.

La beauté de la chose, cependant, elle est à l’arrière alors qu’on a droit à la technologie Magic Seat de Honda. En gros, lorsqu’on rabat le dossier, la banquette est entraînée vers le bas, ce qui permet d’obtenir un plancher plat… et bas. On se retrouve alors avec une capacité de chargement supérieure à celle de plusieurs VUS sous-compacts, soit 1492 litres.

De plus, l’assise de la banquette arrière peut se relever verticalement pour permettre d’installer un objet de taille importante juste derrière les sièges avant. Franchement, lorsqu’on se met à jouer avec la configuration des sièges arrière, on a envie d’avoir une Fit.

La conduite

Le format même d’une voiture sous-compacte sous-entend une maniabilité enviable. Ça n’a pas toujours été le cas dans le segment, mais les propositions modernes, à commencer par la Fit, livre une expérience de conduite bien sentie que plusieurs produits plus « massifs » vendus sur le marché ne livrent plus aux consommateurs. Quand on prend le volant de la Fit, on se sent en plein contrôle d’un véhicule agile ; le plaisir nous attend à tous les virages.

S’il est vrai que le moteur dont elle dispose, un 4-cylindres de 1,5 litre et 130 chevaux, peut sembler peu puissant, il faut tenir compte du poids minime de la Fit. Conséquemment, on a droit à des prestations très honnêtes.

De fait, on s’étonne du plaisir qu’on éprouve au volant de cette citadine

Une boîte de vitesse pour vos besoins

Enfin, chacune des deux transmissions livrables avec la Fit possède une qualité qui va répondre au besoin d’un acheteur précis.

Si l’agrément de conduite est au cœur de vos priorités, la transmission manuelle à six rapports est à choisir. La course du sélecteur est précise et l’embrayage est d’une douceur qui rend facile le pilotage avec ce type de boîte. La consommation demeure très raisonnable avec les modèles équipés de celle-ci, soit autour de 7, 7,5 litres aux 100 kilomètres.

Si, en revanche, c’est l’économie d’essence qui domine votre liste de critères d’achat, alors c’est de la transmission à variation continue dont vous avez besoin. Cette dernière agit en véritable championne alors qu’elle permet d’abaisser la moyenne combinée ville/autoroute sous les 7 litres aux 100 kilomètres. En fait, une médiane de 6,5 litres est facilement atteignable.

En prime, qu’on parle du moteur ou des boîtes, la fiabilité est éprouvée. Un argument de plus !

Conclusion

Pour ces trois grandes raisons, la Fit est un choix sûr et rassurant dans le segment de la voiture sous-compacte. Au total, sept variantes au style et au niveau d’équipement différent vous attendent.

Partager

FERMER